L’entrée au noviciat se fait par la remise d’un « petit habit » (vêtement à capuche) lors d’une célébration privée. Le noviciat est une expérience de désert. Le novice ne voit pas sa famille et ses amis pendant ce temps. Il y a une mise à distance par rapport aux moyens techniques de communication afin de vérifier l’aptitude du novice à assumer une certaine solitude pour Dieu. La pédagogie est une pédagogie du désert, ce qui permet au novice de mieux se connaître, de s’attacher à la personne de Jésus-Christ, d’apprendre à se laisser conduire par l’Esprit en faisant le choix de l’Unique Nécessaire.

Le novice approfondit son expérience de vie fraternelle par le partage la vie de la communauté. IlTravail noviciat continue à creuser sa connaissance des grands saints du Carmel et de la vie religieuse. Le novice fait l’expérience d’un regard qui se transforme, et lui donne de voir les vœux de chasteté, de pauvreté, d’obéissance, non comme une perte, mais comme un amour qui se donne pour répondre à un amour qui appelle.

Où t’es-tu caché, Bien-Aimé ?
Tu m’as abandonnée dans les gémissements
Comme le cerf blessé tu as fui m’ayant blessée.
Je sortis à ta poursuite en criant, et tu étais parti.
(Saint Jean de la Croix, Cantique Spirituel B)

Formation noviciatLe noviciat dure, en général, un an durant lequel un discernement se poursuit ; il est ponctué par trois votes de la communauté éducative. Pendant le noviciat, les novices de la Province de Paris participent à des sessions d’internoviciat qui regroupent une fois par mois pendant deux ou trois jours, des novices de différents instituts religieux. On y approfondit, par un apport pratique, théologique et anthropologique, les différents aspects de la vie religieuse. Ces sessions sont préparées et reprises par les novices et leur formateur selon la spiritualité et le mode de vie propres au Carmel.

Voir aussi :